Colloque sur l'amiante et les avions anciens à Paris-Le Bourget 24.03.11 à 16h21

Re-bonjour Fernand,
 
Je te joins un message et les documents correspondants du Président de l'association CHAN-Nîmes, Paul-Emile CLEMENT, avec qui je suis en étroite relation pour les chapitres consacrés à l'aéronavale de mon livret sur l'épopée des sous-marins de la 2ème ESM en Arctique, je suis entre autre membre bienfaiteur de leur association.
 
Au vu de leur action de sauvegarde d'une partie de leur patrimoine représenté par deux avions de la PATMAR, peux-tu transmettre à tous nos camarades et amis, via le blog les documents et courriers reçus de nos camarades "les marins du ciel" ?
 
Merci pour eux, car je pense que leur entreprise est digne d'intérêt.
 
Amitiés et à bientôt
HENRI
----- Original Message -----
From: Paul-Emile CLEMENT
To: Tous CHAN-Nîmes
Sent: Thursday, March 24, 2011 11:31 AM
Subject: Colloque sur l'amiante et les avions anciens à Paris-Le Bourget

Chers Amis et fidèles soutiens,   

A la veille de partir passer la journée de vendredi 25 mars au colloque du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, où nous rencontrerons le Conservateur Général du Patrimoine Aérien Mr Christian TILATTI, la Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace Mme Catherine MAUNOURY et le Commissaire Général Olivier LAURENS  en charge du Patrimoine de la Marine, je vous adresse les derniers courriers reçus de Mr Jean-Paul FOURNIER  Sénateur-Maire de Nîmes, Président de Nîmes-Métropole, particulièrement à nos côtés pour assurer la sauvegarde de ces deux avions que nous voulons conserver au titre de Mémorial à Nîmes.         

Croyez que nous déployons toute notre énergie pour sauver ce Bréguet Atlantic n°31 et ce Bréguet Alizé n°5 particulièrement chers à notre cœur !    

Nous serons 4 pour vous représenter, les deux vice-présidents Roger ALAJARIN et Charly DESCLOS ayant accepté de m’accompagner ainsi que Michel MERIEUX ancien des ATL1 et de Dassault-Aviation qui nous retrouvera sur place.     

Pensez bien à nous pour réussir ce challenge du faux prétexte de l’amiante destiné à nous décourager alors que nous avons travaillé pendant des dizaines et des dizaines d’années sur ces deux types d’aéronefs sans jamais nous plaindre ou réclamer la moindre compensation ou indemnité de quoi que ce soit !!!     

Nous voulons également marquer par notre démarche, tout le respect que nous devons à la mémoire de nos 57 camarades décédés en services aérien commandés au départ de cette base aéronavale pendant ses 50 années d’existence !         

Pensez à nous, faites circuler autour de vous et par vos boîtes e-mail les bulletins de soutien que je vous adresse ! Nous sommes actuellement plus de 200 regroupés dans ce Conservatoire de l’Aéronavale à Nîmes , tous passionnés d’aéronautique et n’attendant qu’un signe des autorités pour bichonner à nouveau ces deux avions en exposition statique sur la future base de défense de Nîmes-Garons.     

Bien cordialement et aéronautiquement à vous tous, et à bientôt.   

 

Paul-Emile CLÉMENT

Président du Conservatoire Historique de l’Aéronavale à Nîmes 

president@chan-nimes.org  

Tél : 06 81 444 009

 

> cliques dessus pour voir en grand !

 

 

 

 

 

cliques ci-dessus > en grand .

 

 

 

 

 

Bréguet ATLANTIC n°31

Exposition statique Base Aéronavale de Nîmes-Garons

le long du CD 42 reliant Nîmes à Saint Gilles.

 

 

 

 

Bréguet ALIZÉ ailes repliées, à définir

Pour Exposition statique Base Aéronavale de Nîmes-Garons

le long du CD 42 reliant Nîmes à Saint Gilles.

 

 

 

Et maintenant.....

 

Voici venu le temps du départ des Marins du Ciel qui vont quitter le remarquable plateau de

 

Garons.

 

Ce  plateau  surplombant  les  villes  de  Nîmes  et  de  Saint  Gilles  représentait  une  plateforme

 

assimilable  à  un  porte-avions  indestructible,  à  partir  duquel  décollaient  nuit  et  jour  les  avions  en

 

charge de la surveillance de la Méditerranée.

 

Placée idéalement pour assurer la majeure partie des 75% de vols opérationnels de la Marine

 

(en dehors de tout autres vols de liaison ou d'entraînement), cette plateforme stratégique construite

 

aux normes OTAN et payée par l'OTAN en son temps, sera bientôt abandonnée au profit de l'Armée

 

de  Terre.  En  effet,  un  régiment  du  Train  viendra  s'y  installer  le  1 er juillet  2011,  dans  la  Base  de

 

Défense ainsi constituée, mais peut-être sera-t-il amené à utiliser la piste pour assurer sa projection

 

au-delà des mers et des continents.

 

Cette  plateforme  exceptionnelle  avait  tout  son  sens  pour  permettre  aux  avions  de  patrouille

 

maritime  à  long  rayon  d'action  que  sont  les  Bréguet  Atlantique,  d'assurer  pendant  12  à  15 heures

 

consécutives, la veille lointaine et la chasse aux trafics de toutes sortes (drogues, clandestins, armes,

 

pollutions  maritimes  sauvages)  et  repérage  puis  largage  des  moyens  de  survie  en  cas  d'accidents

 

aériens  ou maritimes, tels que  nous en  avons connus récemment  au large  de Perpignan,  de Sainte

 

Maxime ou en Corse. Les 12 membres d'équipages, professionnels de haut niveau, de ces avions de

 

l'aéronavale, représentaient comme tous les techniciens et personnels chargés de la mise en œuvre et

 

du soutien technique ainsi que leurs familles, un impact économique important sans égal pour toute

 

la région nîmoise et le département du Gard.

 

Pendant ces  50 années  de  présence  sur  ce  plateau,  depuis leur retour  d'Algérie  où ils étaient

 

basés  à  Lartigue  au  Sud  d'Oran,  tous  ces  hommes,  et  maintenant  ces  femmes,  ont  enrichi  notre

 

communauté d'agglomération, non seulement par leur impact économique (1.000 € en moyenne dans

 

les  commerces  locaux  par  famille  et  par  mois pour  les 1.500 personnes  de la  Base  Aéro  Navale),

 

mais aussi par leur apport intellectuel et associatif et leur implication citoyenne dans la vie de tous

 

les jours.

 

Nous ne devons pas oublier que malgré leur discrétion, ces hommes et ces femmes, de la tour

 

de  contrôle,  aux  pompiers  d'aérodrome,  aux  services  d'urgence  et  de  santé,  de  soutien  et  de

 

maintenance  technique, de protection et défense,  gendarmerie maritime, ateliers et d'infrastructure,

 

ont  permis  aux  avions  d'Air  Inter,  d'Air  France,  de  Ryannair  et  de  toutes  autres  compagnies

 

aériennes,  de  se poser  et décoller sans encombre  avec  leurs millions de passagers.  Pour conserver

 

une  petite  partie  de  cette  mémoire  historique,  une  entité  le  "Conservatoire  historique  de

 

l'Aéronavale  à  Nîmes" se  crée  pour  maintenir  en  exposition  statique  le  long  du  CD  42  reliant

 

Nîmes à St Gilles, 2 avions emblématiques.

 

Ce  sont  le  Bréguet  1150 Atlantic, 1er avion  choisi par  l'OTAN  pour  assurer  la  surveillance

 

maritime  à  travers  le  monde,  et le  Bréguet  1050  Alizé,  1er  avion  opérationnel  basé  à  Nîmes  dès

 

1961, destiné à partir de Nîmes-Garons ou des porte-avions, à assurer une veille radar  avancée  au

 

devant du groupe aérien embarqué sur les porte-avions d'alors, le Clémenceau puis le Foch.

 

Pour respecter également la mémoire des 57 marins du ciel de l'aéronautique navale de Nîmes-

 

Garons, décédés en service aérien parfois pour des missions lointaines au départ de cette base, ces 2

 

avions  devraient  pouvoir  être  maintenus dans une petite  enclave  gracieusement  mise  à  disposition

 

par  l'Armée  de  Terre,  afin  que  les  automobilistes  ou  touristes  de  passage,  n'oublient  pas  que

 

l'aéronavale, malgré sa discrétion professionnelle, a toujours été présente et restera toujours présente

 

dans le cœur des Nîmois et des Gardois.

 

Pour  nous  soutenir  dans  cette  démarche  comme  l'a  déjà  fait  le  Sénateur-Maire  de  Nîmes,

 

président  de  Nîmes-Métropole  et  du  syndicat  mixte  de  l'aéroport,  adressez-nous  votre  soutien  en

 

nous retournant le bulletin ci-dessous dûment rempli.

 

Bien cordialement et aéronautiquement à tous.

 

Paul-Emile CLÉMENT

 

Président du Conservatoire Historique de l'Aéronavale à Nîmes

 

Décembre 2010 .

 

CONSERVATOIRE

HISTORIQUE

DE L'AÉRONAVALE A NÎMES (CHAN-Nîmes)

 

Association Loi 1901 n° W302008099 déposée le 1er octobre 2010 en Préfecture du Gard

Publiée au Journal Officiel n° 42 du 16 octobre 2010, page 4782

 

 

SOUTIEN AU

 

 

"CONSERVATOIRE HISTORIQUE DE L'AÉRONAVALE

A NÎMES"

 

 

NOM

:

 

Prénom

:

 

 

 

 

 

 

 

Adresse

:

 

Code Postal

:

 

 

 

 

 

 

 

Téléphone

:

 

VILLE

:

 

 

 

 

 

 

 

e-mail

:

 

Grade*

:

 

 

 

 

 

 

 

Spécialité

:

 

Matricule*

:

 

* : facultatif

 

Je soutiens l'action du "Conservatoire Historique de l'Aéronavale à Nîmes"

pour le maintien du Bréguet Atlantic n°31 et du Bréguet Alizé n°5

le long du CD 42, à l'intérieur de l'enceinte militaire,

et j'accepte de participer au maintien en bon état de présentation de ces deux aéronefs ainsi que de leur zone de stationnement quand ils nous serons confiés.

 

 

Une cotisation modique de 5 € peut être versée pour participation aux frais de secrétariat.

 

Fait à

le :

 

Signature

 

 

 

Bulletin à renvoyer par e-mail à :

 president@chan-nimes.org

 

ou à l'adresse suivante : CHAN-Nîmes - 596 Chemin des Primevères - 30900 NÎMES

 

 

Merci pour votre soutien.

03/01/2011 Page 2 / 1 CHAN / Soutien

 

 

B.A.N. NÎMES-GARONS

PERSONNELS DÉCÉDÉS EN SERVICE COMMANDÉ

 

 

11 MARS 1964 COLLIAS (Gard)

EQUIPAGE 6F

  • EV1 RENVOISE

  • ASP PILLIARD

  • MT SALAUN

 

11 NOVEMBRE 1964 HERAKLION (Ile de Crête)

EQUIPAGE 21F

  • OE3 SCHIMPF

  • EV2 FOILLARD

  • PM BROCARD

  • MT HENRY

  • MT HUGUEN

  • MT DIDIER

  • MT LE BRIS

  • SM1 FRANCOIS

  • SM2 JEGOU

 

1er SEPTEMBRE 1967 TERRE DU PRINCE CHARLES (Spitzberg)

EQUIPAGE 22F

  • OE1 RAGUIN

  • OE2 CORDIER

  • PM HAESSLEIN

  • MT DAMY

  • MT LAPORTE

  • MT MORIN

  • MT GUICHARD

  • MT REUNGOAT

  • MT LE VIAVANT

  • PM CROUX

  • SM STEPHANO

 

20 SEPTEMBRE 1968 FARNBOROUGH (Grande-Bretagne)

EQUIPAGE 22F

  • CC SAINT-M’LEUX

  • OE1 DURAND

  • EV2 LEMAIRE

  • MT BÉQUIER

  • SM GOASGUEN

 

3 DECEMBRE 1969 GARONS

EQUIPAGE 6F

  • PM MAGURNO

  • PM GUIVARC'H 30

 

27 AVRIL 1971 NÎMES CAMP DES GARRIGUES

Service Transmissions

  • PM PLANTIER

 

 

6 MAI 1977 GARONS

FUSILIER MARIN

  • PM PRESSET

 

 

16 AVRIL 1981 CASTELNAU-MONTRATIER (Lot)

EQUIPAGE 6F

  • EV1 BASSET

  • PM DELAS

  • PM CARTIER des suites de ses blessures le 04/02/1986

 

 

28 MAI 1985 PA CLÉMENCEAU (OLIFANT 18)

EQUIPAGE 6F Disparu en mer Ionienne

  • EV1 LI SEN LIE

 

 

18 MAI 1986 REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

EQUIPAGE 21F

  • EV2 MEUNIER

  • PM TOPIN

  • MP BLANDIN

  • PM CHAUMONT

  • PM TASSIN

  • MT D’HULSTER

  • MT MAUGARS

  • MT MONTET

  • SM FAUBET

  • SM PUGI

  • QM1 SIMOND

  • MP PACATTE

  • PM PY

  • QM1 FORMET

 

  • EV2 FOIN

  • MJR JOLLARD

  • MP MAROT

  • PM CROUILLES

  • S/C CIRASARO

 

 

12 JANVIER 1998 BOUILLARGUES

EQUIPAGE 6F

  • EV1 GRUZYNSKI

  • SM LEMAIRE 57



25/03/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres