LE TERRIBLE REJOINT L'ILE LONGUE ce 08.06.10 à 17h19

Le SNLE Le Terrible rejoint l'Ile Longue


Le SNLE Le Terrible à Cherbourg
crédits : MARINE NATIONALE - FREDERIC DUPLOUICH

08/06/2010

 

Après deux mois d'arrêt technique chez DCNS, le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible, quatrième et dernier SNLE du type Le Triomphant, a quitté Cherbourg pour regagner sa base de l'Ile Longue, face à Brest. Le nouveau sous-marin français, qui a appareillé du Cotentin il y a trois semaines, va poursuivre ses essais et son entrainement avant l'admission au service actif, prévue au cours du second semestre. Sorti du hall de construction cherbourgeois de DCNS en mars 2008, Le Terrible avait réalisé sa première campagne à la mer début 2009. Depuis, de nombreux essais ont été conduits sur ce bâtiment, doté notamment d'un nouveau système de combat (SYCOBS) et premier à mettre en oeuvre le missile balistique M51. Le 27 janvier dernier, le nouveau SNLE de la Marine nationale a réalisé le premier tir, à la mer, d'un engin de ce type.
Long de 138 mètres pour un déplacement de plus de 14.000 tonnes en plongée, Le Terrible embarquera 16 missiles M51, d'une portée d'environ 9000 kilomètres. Pour l'autodéfense, quatre tubes de 533mm permettront de lancer des torpilles lourdes et des missiles antinavire Exocet SM39. Les trois premiers SNLE de la série (Le Triomphant, Le Téméraire et Le Vigilant) vont subir une refonte destinée à les mettre au standard du Terrible. Les travaux, d'une durée de 2 à 3 ans pour chaque bâtiment, devrait débuter en fin d'année, Le Vigilant étant le premier à bénéficier de cette modernisation.
 
Le Terrible 12.08.19.jpg


08/06/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 300 autres membres